Développé par le Crédit coopératif en partenariat avec la Banque européenne d’investissement et la Commission européenne, il oscillera entre 40 000 et 5 millions d’euros.

Isoler un bâtiment, le reconstruire aux normes BBC ou améliorer la production de chaleur ou d’électricité dans les locaux professionnels… nécessite très souvent un investissement conséquent. Pour le financer, le Crédit coopératif vient de lancer un prêt spécialement conçu pour les structures souhaitant réaliser des économies d’énergie sur ces différents postes.

D’un montant de 40 000 à 5 millions d’euros, sur une durée de 3 à 19 an, le prêt à taux fixe ou variable « Agir pour l’Efficacité Énergétique » pourra être octroyé sous certaines conditions d’éligibilité aux PME, associations, entreprises publiques locales, entreprises de taille intermédiaire ou grandes entreprises, qui en font la demande pour financer certains projets ponctuels.

Dispositif inédit

Pour vérifier l’éligibilité de leur projet, la banque a mis sur pied un questionnaire, rempli en dix minutes, pour faciliter la démarche. Les dossiers retenus par la banque seront également expertisés sur le plan technique par des « consultants spécialisés », précise-t-elle.

Le dispositif est particulièrement inédit : le Crédit coopératif – qui accordera 75 millions d’euros à ces prêts – précise avoir été la seule banque retenue dans le cadre de l’appel d’offres lancé par la BEI (Banque européenne d’investissement) en France en 2016.