Les solutions permettant de mesurer la qualité de l’air intérieur fleurissent sur le marché. La société Accante, qui utilise de nombreuses imprimantes 3D dans ses locaux, a testé le capteur CozyAir, créé par deux ingénieurs chimistes. Stéphane Watré, co-fondateur d’Accante, revient sur le choix du CozyAir et les plans d’actions mis en œuvre. En quoi consiste votre activité ? Accante conçoit des accessoires pour imprimante 3D, notamment des couvercles qui se placent sur les imprimantes. Ces couvercles permettent d’améliorer les résultats d’impression, mais aussi de limiter les émissions de substances nocives grâce à un filtre à particules, car la matière utilisée, l’ABS…

Ce contenu est protégé
Un site 100% gratuit

Profitez de l'accès à l'intégralité des contenus en vous inscrivant. C'est gratuit et cela vous prendra 2 minutes

Inscription complète